Créer un site internet

SOCIÉTÉ D'ÉTUDES NUMISMATIQUES ET ARCHÉOLOGIQUES

Arton90

Editorial

Bienvenu sur le site de la SENA !

Depuis sa création en 1963, la SENA regroupe des chercheurs, des professionnels, des collectionneurs et toutes personnes intéressées par l’Histoire, la Numismatique et l’Archéologie.

Chaque mois, la SENA propose une conférence sur un sujet de Numismatique, suivie d’un débat et pour ceux qui le souhaitent, d’un dîner amical. Vous trouverez sur notre site le programme des prochaines conférences ainsi que le résumé des conférences passées.

Chaque trimestre, la SENA édite une revue, les Cahiers Numismatiques. Ils contiennent le résultat des travaux scientifiques de spécialistes portant essentiellement sur la Numismatique. Vous trouverez dans les tables publiées sur notre site des articles sur vos sujets d’intérêt ou de recherche.

Tous les deux ans environ, la SENA organise des journées d’études thématiques ou géographiques. C’est l’occasion de publier les communications dans la collection d’ouvrages Recherches et Travaux de la SENA dont vous trouverez les sommaires sur notre site.

Nous espérons vous accueillir bientôt lors d’une de nos réunions pour faire votre connaissance. D’ici là, n’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement ou pour vous inscrire à notre association !

Le Président

 

Actualités de la SENA

- Calendrier des conférences et sorties de la SÉNA

Actes du Colloque de Metz  "Le monnayage à Metz et en pays lorrain de l'antiquité à nos jours - Actes du Colloque des 27-30 septembre 2018 au musée de la Cour d’Or - Metz Métropole" (RT SENA 9)

- Cahiers numismatiques n°224, juin 2020

- TABLES DES CAHIERS NUMISMATIQUES

 

 

 
 

La SÉNA est heureuse de vous annoncer la reprise de ses conférences mensuelles

Conférence du vendredi 4 septembre 2020

Conférence de Fabien Pilon

Cette communication aborde la question des monnayages d’imitation coulés et frappés émis dans les provinces du nord-ouest de l’Empire romain au cours de la seconde moitié du IIIe siècle, et ce à partir des découvertes les plus récentes effectuées à Châteaubleau (Seine-et-Marne). Plus particulièrement, elle s’intéresse aux questions difficiles de leur statut et de la localisation de leurs unités de production.

Les travaux que nous présentons ont donné lieu à une thèse de Doctorat en histoire et archéologie des mondes anciens, soutenue en 2010 et publiée après actualisation dans le 63e supplément de Gallia en 2016. Ils ont permis de constituer un corpus de 67 lieux d’émission pour le numéraire frappé entre la fin du IIe siècle et le milieu du IVe siècle. Parmi eux, au moins 45 ont œuvré durant la seconde moitié du IIIe siècle, dont trois à Châteaubleau. L’exploitation des informations recueillies, et notamment l’analyse du mobilier numismatique, instruit tant sur les critères d’implantation des ateliers que sur la métrologie de leur numéraire. Elle conclue également au caractère frauduleux des deniers et des antoniniens produits tant par coulage dans des moules en terre cuite que par frappe, après argenture. Pour les imitations radiées, le territoire hébergeant les structures émettrices coïncide avec l’aire de circulation principale : les Bretagnes, les Germanies, les Gaules Belgique et Lyonnaise, un espace qui correspondra quelques années plus tard aux Diocèses des Gaules et des Bretagnes. Cette réalité amène à supposer que les administrations de ces six provinces se sont accordées pour mettre en place un monnayage de nécessité commun, destiné à pallier un manque de numéraire officiel.

Les recherches archéologiques, qui se poursuivent toujours à Châteaubleau, donneront lieu à la publication de deux monographies dans les années à venir : la première sur les sanctuaires et le théâtre gallo-romains (ca 2024) ; la seconde sur les habitats et les artisanats de cette agglomération antique (ca 2027), qui permettra de revenir sur la question des ateliers monétaires qui y ont prospéré.

Fabien Pilon

 

Postume